Français

Les achats responsables chez AMA

EN BRIEF

  • AMA participe à un programme de formation en achats responsables organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Rennes, avec 10 autres PME bretonnes, sur un an.
  • Les achats responsables chez AMA se traduisent par le partage d’un code de conduite avec nos principaux fournisseurs, une sélection des fournisseurs éthique et équitable, l’échange avec nos fournisseurs sur leurs pratiques RSE, l’achat en local.

Depuis mai 2021, AMA est engagée dans un programme d’accompagnement, de formation et d’échange de bonnes pratiques sur les achats responsables, avec la CCI de Rennes. Ce programme est composé de séances individuelles avec une consultante et de séances collectives avec 10 autres PME bretonnes, de secteurs variés, pour se former ensemble et échanger conseils et retours d’expérience, afin d’améliorer nos démarches RSE et d’achats responsables.

Chez AMA, un binôme a été formé avec une personne du pôle Achats et une personne du pôle RSE ; dans la lignée de l’esprit collaboratif et transverse de la RSE chez AMA.

 

Qu’est-ce que les achats responsables ?

Les achats responsables intègrent l’impact environnemental, social et territorial tout au long du processus achat. Ainsi la décision d’achat ne se base pas uniquement sur le triptyque coût / délai / qualité, mais sur tous les coûts additionnels cachés, que l’on appelle le Coût Total d’Appartenance (Total Cost of Ownership - TCO). Les achats responsables impliquent également une relation équilibrée avec les fournisseurs, dans une vision partenariale de long terme.

S’engager dans une démarche d’achats responsables permet ainsi de réduire les coûts sur moyen et long terme, grâce au développement de relations plus fiables avec les fournisseurs, et de sécuriser la chaine d’approvisionnement. Selon le baromètre Achats Responsables d’Ecovadis et HEC de 2017 (120 entreprises en Europe et aux US), 30% des entreprises pionnières de l’achat responsable ont réalisé des réductions de coûts, et 55% ont développé des relations plus fortes, plus fiables et plus durables avec leurs fournisseurs.

 

Comment se traduit la démarche achats responsables chez AMA ?

  • Un code de conduite partagé avec nos fournisseurs

La démarche achats responsables d’AMA a d’abord commencé par la rédaction d’un code de conduite, dans lequel nous avons posé par écrit les grands principes éthiques auxquels nous sommes attachés, et que nous souhaitons voir respectés par nos fournisseurs. A titre d’exemple, nous insistons en premier lieu sur le respect des réglementations, mais également sur le respect des droits de l’homme, nous prohibons le travail forcé et le travail des enfants. D’autres points importants sont les pratiques non-discriminatoires, ainsi que les pratiques anti-corruption, la protection des données personnelles et des informations confidentielles. La plupart de ces principes rejoignent les 10 principes du Global Compact de l’ONU, auquel nous adhérons.

Ce code de conduite est partagé avec nos principaux fournisseurs, qui nous le renvoient signé pour accord.

 

  • Une sélection des nouveaux fournisseurs éthique et équitable

Lorsque nous référençons un nouveau fournisseur, cela fait l’objet d’une consultation de plusieurs entreprises. Le choix final du fournisseur est basé sur une grille avec des critères communs autour de la performance, la sécurité informatique, la RSE… pour établir une concurrence loyale et équitable. Ainsi nous nous prémunissons du risque de favoriser une entreprise de manière subjective et du risque de corruption. Ce dernier risque est en lien avec notre engagement au Global Compact, et est un axe de travail que nous menons par ailleurs, avec une sensibilisation à venir de nos collaborateurs.

 

  • Connaitre les pratiques RSE de nos fournisseurs

Pour aller plus loin que l’engagement écrit, nous échangeons progressivement avec nos principaux fournisseurs pour connaitre leurs pratiques RSE. Nous envisageons à moyen terme d’évaluer nos fournisseurs sur des critères sociaux, environnementaux et sociétaux.

 

  • Acheter en local lorsque cela est possible

Achat responsable peut également résonner comme achat local. Nous avons mesuré la part de nos achats locaux (Bretagne, Loire Atlantique) pour 2021, elle s’élève à 34%, cela grâce à nos achats de services et nos achats internes qui se font pour la plupart avec des acteurs de notre territoire. C’est le cas par exemple de notre café, de nos fournitures, étuis, de nos casques audios, de l’hébergement d’une partie de nos données, et de l’appel aux PME locales pour la réalisation de différents services (travaux, impression, traductions…).

 

  • Utiliser des outils efficaces pour structurer notre démarche

Quant au programme d’achats responsables de la CCI qui se termine en juin 2022, il nous aura permis de mettre en corrélation notre stratégie RSE avec notre démarche d’achats responsables, de faire un état des lieux de nos points forts et axes d’amélioration, de bâtir un plan d’action en adéquation avec notre activité. De nombreux outils sont maintenant à notre disposition pour mettre en œuvre et faire vivre cette démarche dans le temps !